Charte de l'accouchement physiologique
-
-

Retour à la page précédente
-
-
Docteur Benchimol
Gynécologue Obstétricien
Paris France
-
Dernière
Mise à jour
20.10.2007
-
E-MAIL du Dr Benchimol
-
-
-

 

 

 

 

 

 

 

Retour en haut de la page

J'adhère aux principes de l'accouchement physiologique

Pour insérer le logo et son lien dans votre site, copiez le code source

ICI

J'adhère au Principes de l'Accouchement Physiologique

 

La charte de l’accouchement physiologique a été créée le 15 septembre 2007 à Paris, France. Elle est destinée au personnel médical et paramédical impliqué dans la pratique et l’accompagnement de la naissance. Son objectif est de :

  • Sensibiliser le personnel à une demande croissante de la part des couples du respect des mécanismes physiologiques de la naissance
  • Respecter les droits des femmes et de la famille
  • Améliorer les conditions et l’environnement de la naissance.

 

La charte ne concerne que les situations physiologiques, à bas risque (accouchement normal). Elle ne s’applique pas dans un contexte d’urgence ou de souffrance materno-fœtale.

Sa signature (ou son logo) signifie l’adhésion aux principes suivants :

  • Plan individuel établi en cours de grossesse avec la femme ou le couple, déterminant où, comment et avec l’aide de qui se déroulera l’accouchement (projet de naissance)
  • Evaluation des risques liés à la grossesse à chaque consultation et pendant toute la durée du travail
  • Eviter d'induire une anxiété ou une pathologie pouvant perturber l'installation d'une relation affective « mère enfant »
  • Donner une information vraie et loyale avec concertation lors des différentes étapes de la grossesse et de l’accouchement
  • Préparation à la naissance avec la prise en compte de la dimension psychique de la naissance
  • Respect du droit à l’intimité sur le lieu de l’accouchement
  • Possibilité de réduire l’intensité du bruit et de la lumière dans la salle de naissance
  • Soutien par l’équipe soignante pendant le travail et l’accouchement
  • Liberté de mouvement et de position pendant toute la durée du travail et de l’accouchement
  • Respect du choix fait par la femme et par son conjoint des personnes accompagnantes présentes au moment du travail et de l’accouchement
  • Eviter les gestes systématiques lorsqu’ils ne sont pas justifiés scientifiquement (administration d’ocytociques, rupture artificielle de la poche des eaux, épisiotomie, forceps, césarienne)
  • Contact « peau à peau » précoce entre la mère et l’enfant sans leur séparation
  • Clampage tardif du cordon ombilical, après l'arrêt de ses battements
  • Accompagnement à l’allaitement maternel avec encouragement à commencer dans l’heure qui suit la naissance
  • Limiter les gestes intrusifs auprès du nouveau né dans les heures qui suivent la naissance
  • Accompagnement à la parentalité
  • Suivi dans le post-partum du couple mère enfant.