Colposcopie Gynécologue Paris
Colposcopie
-
-

Retour à la page précédente
-
-
-
Dernière
Mise à jour
01.03.2012
-
E-MAIL du Dr Benchimol
-
-
-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour en haut de la page

Définition

Il s’agit d’un examen visuel du col de l’utérus, à l’aide d’une loupe grossissante, appelée colposcope. Cet examen est effectué lors d’une consultation gynécologique. Son but est de confirmer ou d’infirmer l’existence d’une lésion du col, suspectée par le frottis cervico-vaginal ou par l’examen clinique. Lorsque l’on suspecte une lésion, la colposcopie permet d’orienter le gynécologue afin d’effectuer une biopsie à l’endroit le plus suspect.

Colposcope

 

Indications

La colposcopie est indiquée dans les cas suivants  :

  • Le frottis cervico-vaginal de dépistage évoque l’existence d’anomalies cellulaires (frottis anormal)
  • Le médecin suspecte lors d’un examen gynécologique la présence d’une lésion du col utérin (col d’aspect inhabituel, ectropion paraissant atypique)
  • On recherche l’origine d’un saignement génital inexpliqué, notamment survenant après les rapports sexuels
  • Quand une surveillance plus rapprochée du col utérin se justifie (en post-opératoire, condylomes…)
  • Quand on recherche l’origine de pertes génitales abondantes.

 

A quel moment se fait une colposcopie ?

L’examen est pratiqué en dehors de la période des règles, de préférence quelques jours après leur fin. Chez la femme ménopausée, un traitement préalable par oestrogènes (pendant 10 jours) est souvent nécessaire afin d’optimiser les conditions de l’examen.

 

Ca dure longtemps ?

L’examen dure entre 5 et 10 minutes.

 

Ca fait mal ?

Il est totalement indolore. Son inconfort est lié au stress et à la présence du spéculum dans le vagin pendant toute la durée de l’examen. La biopsie est parfois sensible.

 

Comment se déroule une colposcopie ?

L’examen proprement dit comporte habituellement trois étapes :

  • Examen sans préparation
  • Examen après application d’acide acétique à 3%
  • Examen après application de Lugol (solution iodée) à 2%, appelé test de Schiller.
Acide acétique, Lugol

 

L’application de ces deux colorants fait réagir les cellules anormales qui changent alors de couleur. L’acide acétique colore en blanc les cellules anormales (coagulation des protéines, riches dans ces tissus). Le Lugol colore en brun les cellules normales (riches en glycogène).

Pour que la colposcopie soit de qualité « satisfaisante », la zone de jonction pavimento-cylindrique doit être visible en totalité. Il s’agit de la zone de jonction entre deux épithéliums (tissus). En effet, les lésions cervicales débutent quasiment toujours dans la zone qui sépare l’épithélium exocervical (partie externe du col) de l’épithélium endocervical (partie interne du col). Lorsque sa visibilité fait défaut, l’examen est considéré comme « non satisfaisant ».

D’autres aspects font évoquer la présence de cellules anormales : présence de vaisseaux, d’ulcération, d’érosion.

La dernière étape consiste à la pratique d’une biopsie du col, orientée vers la lésion la plus suspecte. On y associe rarement un curetage endocervical. Les fragments prélèvés seront analysés au microscope par l’anatomopathologiste, dans le laboratoire.

L’examen se termine par la réalisation d’un compte rendu sous forme de cartographie, mentionnant l'aspect et le grade des lésions selon la terminologie colposcopique, remis à la patiente et à son médecin traitant. Le compte rendu est parfois accompagné de photos.

La biopsie peut provoquer un petit saignement, qui s’arrête habituellement en quelques minutes. La patiente peut continuer une activité normale après l’examen. Les rapports sexuels, bain et piscine sont déconseillés pendant 3 jours lorsqu’une biopsie a été pratiquée.

Atlas de colposcopie
IMAGES SENSIBLES

 

Et après ?

La conclusion définitive n’est donnée qu’après la réception des résultats de biopsie (délai de 7 à 10 jours), lors d’un second rendez-vous. C’est à ce moment que la conduite à tenir est définie.

 

Compte rendu de colposcopie