Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Appareil Genital FemmeDéfinition

L’appareil génital féminin se compose :

  • de deux glandes, les ovaires, qui produisent les ovules ;
  • de deux trompes utérines qui conduisent les ovules jusqu’à dans l’utérus ;
  • de l’utérus, dans lequel se développe l’œuf fécondé ;
  • du vagin et de la vulve qui constituent les organes de la copulation.

L’appareil génital féminin a comme fonction la reproduction de l’espèce humaine. Il peut être à l’origine de nombreuses pathologies gynécologiques :

  • stérilité et fertilité ;
  • cancers génitaux ;
  • maladies sexuellement transmissibles ;
  • problèmes de règles ;
  • problèmes de saignements ;
  • troubles de la sexualité ;
  • problèmes de douleurs ;
  • pathologies liées à la grossesse.

 

Ovaire

Fonction

Les ovaires sont les organes qui produisent les ovules (ovocytes, ovulation). Ils ont également pour fonction la sécrétion des hormones sexuelles féminines (œstrogène et progestérone) qui interviennent dans le développement des caractères sexuels secondaires, dans le cycle menstruel, dans la nidation de l’œuf et dans le développement du placenta.

Dimensions

En forme d’un ovoïde, les ovaires mesurent environ 3,5*2*1 centimètres. Ils sont situés de chaque coté de l’utérus. Leur forme et leur taille varient au cours de la vie d’une femme. Lisses avant la puberté, ils deviennent légèrement bosselés lors de la période d’activité génitale du fait des nombreuses cicatrices consécutives aux ruptures de follicules ovariens. Après la ménopause, ils redeviennent lisses et s’atrophient.

Division

Les ovaires sont reliés à l’utérus par les ligaments utéro-ovariens et aux trompes utérines par les ligaments tubo-ovariens.

Moyens d’exploration

  • Courbe de température ;
  • Echographie ;
  • IRM ;
  • Dosages hormonaux ;
  • Coelioscopie.

Pathologies

  • Kystes de l’ovaire ;
  • Cancer de l’ovaire ;
  • Anovulations ;
  • Ovaires micropolykystiques (OPK) ;
  • Endocrinopathies ;
  • Insuffisance ovarienne, ménopause précoce ;
  • Stérilité ;
  • Endométriose.

 

Trompes de Fallope

Fonction

Les trompes utérines ou trompes de Fallope sont deux conduits qui s’étendent de l’utérus aux ovaires. L’ovule expulsé par l’ovaire au moment de l’ovulation est capturé par le pavillon de la trompe, par les franges tubaires. Il est transporté ensuite vers l’utérus grâce à des cils qui constituent la muqueuse tubaire. La fécondation de l’ovule par le spermatozoïde se fait dans la trompe. L’embryon ainsi formé est propulsé par les cils dans la cavité utérine.

Dimensions

Elles mesurent de 10 à 14 centimètres de longueur. Leur diamètre va de 3 à 8 millimètres.

Division

Chaque trompe est composée de quatre parties (de l’utérus vers l’ovaire) :

  • Partie interstitielle ;
  • Isthme ;
  • Ampoule ;
  • Pavillon.

Moyens d’exploration

  • Hystérosalpingographie ;
  • Echographie ;
  • IRM ;
  • Coelioscopie.

Pathologies

  • Grossesse extra-utérine ;
  • Obstruction tubaire ;
  • Hydrosalpinx, pyosalpinx, salpingite ;
  • Tuberculose génitale ;
  • Polype tubaire ;
  • Cancer de la trompe ;
  • Stérilité ;
  • Endométriose.

appareil genital feminin

Anatomie de l'appareil génital féminin

 

Utérus

Fonction

L’utérus est l’organe destiné à contenir l’œuf fécondé, à assurer son évolution (embryon puis fœtus) et à l’expulser lorsqu’il est arrivé au terme de son évolution.

L’utérus est un organe creux, à parois musculaires (le muscle utérin est appelé « myomètre). Sa cavité communique avec les trompes de Fallope et avec la cavité vaginale. La cavité utérine est tapissée d’une muqueuse appelée « endomètre ». La desquamation périodique de l’endomètre constitue les règles. Lorsqu’il y a une fécondation, l’œuf fécondé s’implante dans l’endomètre.

Les contractions utérines en fin de grossesse témoignent généralement du début du travail.

Dimensions

En forme d’une poire, l’utérus est situé dans le petit bassin, entre la vessie en avant et le rectum en arrière. L’utérus mesure 6,5 centimètres de longueur, 4 centimètres de largeur et 2 centimètres d’épaisseur chez la nullipare. Il mesure 8 centimètres de longueur, 5 centimètres de largeur et 3 centimètres d’épaisseur chez la multipare.

La taille de l’utérus passe à 35 centimètres en fin de grossesse (utérus gravide).

Division

L’utérus est composé de 3 parties (de haut en bas) :

  • Le corps utérin, dans lequel s’abouchent les trompes utérines et dans lequel s’implante l’œuf fécondé.
  • L’isthme utérin correspond au rétrécissement de la partie inférieure du corps utérin.
  • Le col utérin. Le col utérin est lui-même composé de trois parties, dont la plus basse se trouve dans la cavité vaginale. Le col utérin est traversé par un canal appelé canal endocervical. L’orifice supérieur qui relie ce canal dans la cavité utérine est appelé orifice interne. L’orifice inférieur qui relie ce canal dans la cavité vaginale est appelé orifice externe.

Moyens d’exploration

  • Echographie ;
  • Hystéroscopie diagnostique, biopsie d’endomètre ;
  • Colposcopie, biopsie ;
  • IRM ;
  • Hystérosalpingographie ;
  • Frottis cervico-vaginal.

Pathologies

  • Fibromes utérins ;
  • Polypes utérins ;
  • Adénomyose ;
  • Cancer du col utérin ;
  • Cancer de l’endomètre ;
  • Synéchies utérines ;
  • Ménorragies - Métrorragies ;
  • Pathologies obstétricales ;
  • Prolapsus génital ;
  • Endométrite, cervicite ;
  • Condylomes génitaux ;
  • Herpès génital ;
  • Stérilité ;
  • Malformations utérines.

 

Vagin

Fonction

Le vagin est un conduit qui s’étend du col utérin à la vulve. C’est l’organe de la copulation. Le vagin est un organe fortement érogène. Le mobile fœtal traverse le vagin au moment de l’accouchement et de l’expulsion.

Dimensions

Le vagin est situé dans le petit bassin, entre la vessie en avant, le rectum en arrière et l’utérus en haut. De la vulve vers l’utérus, sa direction est oblique en haut et en arrière faisant un angle de 70° avec l’horizontale. Sa longueur moyenne est de 8 centimètres.

Division

L’extrémité supérieure du vagin a la forme d’une cupule dont la partie postérieure est plus profonde.

L’extrémité inférieure du vagin s’ouvre dans le vestibule. C’est l’orifice inférieur du vagin. Chez la femme vierge, cet orifice est rétréci par un repli de la muqueuse vaginale appelé « hymen ».

L’urètre s’ouvre dans la paroi vaginale antérieure du vestibule par un orifice appelé « méat urétral ».

Moyens d’exploration

  • Colposcopie, biopsie ;
  • IRM ;
  • Prélèvement vaginal ;
  • Frottis cervico-vaginal.

Pathologies

  • Vaginite ;
  • Mycose vaginale ;
  • Kyste vaginal ;
  • Cancer du vagin ;
  • Condylomes génitaux ;
  • Herpès génital ;
  • Diaphragme vaginal, malformation vaginale ;
  • Dyspareunie ;
  • Prolapsus génital.

 

Vulve

Fonction

La vulve correspond à l’ensemble des organes génitaux externes de la femme. C’est un organe érectile participant à la copulation.

Dimensions

Les grandes lèvres qui délimitent latéralement la vulve mesurent 8 centimètres de longueur. L’orifice vulvaire mesure environ 2 centimètres de diamètre.

Division

La vulve est constituée de différentes parties :

  • Les grandes lèvres : deux grands replis cutanés allongés d’avant (mont de Vénus) en arrière (périnée). Leur face externe est recouverte de poils et leur face interne est lisse.
  • Le mont de Vénus : saillie médiane situé en avant de la vulve, dans la partie inférieure de l’abdomen.
  • Les petites lèvres : deux replis cutanés d’apparence muqueuse. Elles sont situées en dedans des grandes lèvres.
  • Le clitoris : organe fortement érectile. Il est constitué par les corps caverneux et par des enveloppes.
  • Les bulbes vestibulaires : deux organes érectiles situés de chaque coté de l’orifice inférieur du vagin.
  • Les glandes de Bartholin : deux glandes situées de chaque coté de la partie postérieure de l’orifice vaginal inférieur. Elles s’abouchent par un petit canal dans l’orifice vulvaire.
  • Le vestibule : région délimitée par les petites lèvres, le clitoris et la fourchette postérieure.

Moyens d’exploration

  • Vulvoscopie, biopsie ;
  • IRM ;
  • Prélèvement vulvaire.

Pathologies

  • Vulvite ;
  • Herpès génital ;
  • Bartholinite, kyste de la glande de Bartholin ;
  • Cancer de la vulve ;
  • Mutilation sexuelle (excision, infibulation) ;
  • Dyspareunie ;
  • Vaginisme ;
  • Hypertrophie des petites lèvres ;
  • Vestibulite.

 

A lire aussi

Liste des participants qui ont commenté cet article

Ajouter un commentaire
0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.