Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Epidémie qui s’étend à une population entière, à un voire à tous les continents. Exemple : pandémie de la grippe porcine survenue en 2009.

Réagissez (0) Clics: 1572

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Terme utilisé afin de préciser le nombre d'accouchements antérieurs d'une parturiente. Ainsi, par convention, une « nullipare » est une parturiente n'ayant jamais accouché; une « primipare », une parturiente lors de son premier accouchement et une Nième pare une parturiente qui accouche de son Nième enfant. Une « multipare » est un terme générique qui regroupe les parturientes qui ont déjà accouché au moins une fois.

Réagissez (0) Clics: 993

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Feuillet (membrane) qui tapisse toute la cavité abdominale et les organes qui y sont contenus. Il comprend deux feuillets :

  • feuillet pariétal, qui tapisse la paroi abdominale ;
  • feuillet viscéral, qui tapisse les viscères (organes).
Réagissez (0) Clics: 2850

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Fermeture du feuillet péritonéal (péritoine) lors d'une intervention chirurgicale. L'absence de péritonisation semble réduire la durée d'une intervention chirurgicale et le recours aux antalgiques. En chirurgie gynécologique ce terme est utilisé principalement en cas de césarienne ou d'hystérectomie.

Réagissez (0) Clics: 2175

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Surveillance du risque d'effets indésirables résultant de l'utilisation des médicaments ou des produits de santé. La pharmacovigilance est assurée dans les établissements de santé par un correspondant local et sur le plan national par l'ANSM.

Réagissez (0) Clics: 3468

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Aspect extérieur d'un individu, conditionné par son génotype et par l'influence de son environnement.

Réagissez (0) Clics: 1666

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Il s'agit d'un rétrécissement du pavillon de la trompe utérine visible habituellement à l'hystérosalpingographie (évacuation lente du produit de contraste). Un phimosis tubaire peut être parfois une cause d'infertilité féminine dite d'origine "tubaire", essentiellement lorsqu'il est bilatéral.

Lorsqu'un traitement est proposé, il est effectué habituellement par coelioscopie.

Réagissez (0) Clics: 5114

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La pilule contraceptive est un traitement sous forme de comprimés pris par voie orale et dont l’action est d’empêcher la survenue d’une grossesse non désirée. La pilule est habituellement constituée de l’association de deux hormones : Œstrogènes et de la Progestérone ou plus rarement de la Progestérone seule.

Réagissez (0) Clics: 1495

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Substance neutre, ne contenant ni principe actif ni d'effet pharmacologique. Ce principe est utilisé dans les études comparatives afin d'évaluer le bénéfice et les effets indésirables d'un médicament, en les comparant à ceux d'un placebo (groupe témoin d'une étude en simple ou en double aveugle). Un placebo se présente à l'identique comme le médicament étudié. On parle d' « effet placebo » lorsqu'un placebo semble avoir un effet sur un patient. Il s'agit là d'un effet psychologique à un médicament neutre.

Réagissez (0) Clics: 980

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Placenta qui traverse les parois de l'utérus.

Réagissez (0) Clics: 952

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Mictions (évacuation des urines) anormalement fréquentes et souvent peu abondantes. Une pollakiurie peut être diurne ou nocturne. En gynécologie obstétrique, les causes les plus fréquentes sont :

  • La grossesse : la compression de la vessie est à l'origine de mictions plus fréquentes ;
  • Fibrome utérin : la compression de la vessie par un fibrome sous séreux antérieur est souvent responsable d'une pollakiurie ;
  • Cystite : une infection urinaire est souvent responsable d'une pollakiurie par l'irritation de la muqueuse vésicale.
Réagissez (0) Clics: 2553

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Hypertension artérielle gravidique (survenant à partir de la 20ème semaine d'aménorrhée) associée à une protéinurie supérieure à 0,3 grammes par 24 heures.

Réagissez (0) Clics: 3539

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Nombre de cas d'une maladie donnée présents à un instant donné, rapporté à l'effectif de la population exposée au risque à cet instant.

Réagissez (0) Clics: 1751
0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.