PANDEMIE A CORONAVIRUS : CLIQUEZ ET LISEZ AVANT DE VOUS RENDRE EN CONSULTATION

Mise à jour : 13 avril  2020

Source : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Chères patientes, Chers patients,
 
Je serai absent jusqu'au 17 mai 2021. Pendant ce temps là, mes consultations seront assurées par ma remplaçante. Mon secrétariat répondra aux différents appels et demandes de rendez-vous. Merci pour votre compréhension. Dr Benchimol
 
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

ISSVDGénéralités

L'ISSVD (International Society for the Study of Vulvovaginal Disease) met à jour sa classification des lésions intra-épithéliales squameuses vulvaires afin d'améliorer sa correlation avec la physiopathologie et le pronostic de ces lésions.

 

 Terminologie

 

Ancienne terminologie
Terminologie de 2015
VIN 1 Lésion squameuise intra-épithéliale de bas grade, condylome plan, ou aspect HPV
VIN 2/3 classique Lésion squameuise intra-épithéliale de haut grade, aspect classique
VIN 3 différenciée Néoplasie vulvaire intra-épithéliale, de type différencié

 

Formes cliniques

Ainsi, sur le plan clinique, plusieurs différencent sont associées aux deux groupes de VIN.

 

VIN "classique"
VIN "différenciée"

Aspect variable en fonction de l'âge et du statut immunitaire

  • Unifocal : maladie de Bowen, femme ménopausée
  • Multifocal : papulose Bowenoïde, femme jeune
  • Formes confluantes, femme immunodéprimée
  • Correspondent à 30 % des VIN
  • 5% évoluent vers le cancer
  • A l'origine de 70% des cancers épidermoïdes de la vulve

 

Associations à d'autres localisations

  • Anale, vaginale, orale, cervicale
  • De survenue décalée dans le temps
Lésion squameuise intra-épithéliale de haut grade, aspect classique
   

 

 

A lire aussi

DICTIONNAIRE GYNECO-OBSTETRICAL  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

0
Articles
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images