Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

IOTAGénéralités

La nomenclature échographique du groupe IOTA classe les tumeurs présumées bénignes de l'ovaire en 6 catégories.

Terme Définition
Kyste Masse uniloculaire liquide.
Liquidien pur ou anéchogène Liquide transonique aucune particule ni zone échogène ou solide.
Liquidien impur Liquide d’échogénicitéautre qu’anéchogène, par exemple dermoide hyperéchogène, endométriosique ou hémorragique échogène.
Masse indéterminée Examen échographique ne permettant pas de proposer un diagnostic étiologique.
Masse déterminée Examen échographique permettant de proposer un diagnostic étiologique.
Kyste Fonctionnel Aspect échographique de kyste liquidien pur ou hémorragique souvent associé à une hypervascularisation périphérique, à parenchyme ovarien conservé, survenant dans un contexte évocateur (microprogestatif, tamoxifène, fin de cycle...).
Masse complexe Masse n'ayant pas les caractéristiques d’un kyste bénin identifiable ou déterminée évoquant une histologie. Il s’agit donc d’une tumeur que l’échographiste ne peut classer en bénin, malin ou ne peut identifier histologiquement. Elle est donc souvent indéterminée.

- Uniloculaire liquide ;

- Uniloculaire solide (présence d'une zone solide mesurable ou d'une végétation de plus de 3 mm) ;

- Multiloculaire liquide (présence d'au moins une cloison) ;

- Multiloculaire solide (présence d'une cloison et d'une zone solide mesurable ou d'une végétation supérieure à 3 mm) ;

- Solide (présence d'une portion solide > 80% de la lésion) ;

- Les lésions indéfinies ou non classables du fait de la mauvaise visualisation ou de l’échogénicité difficile constituent plutôt une limite de l'échographie qu'une entité lésionnelle spécifique.

 

A lire aussi

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire