Paris

Paris 01 46 59 28 19

RDV EN LIGNE  CONTACT

Londres +44 (0) 20 7034 3326

 

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Définition

Il s’agit d’une consultation de la femme ou du couple qui exprime un désir de grossesse. Elle a lieu en période préconceptionnelle. Elle ne bénéficie pas d’une prise en charge particulière. Le certificat prénuptial a été supprimé en 2007.

 

Objectif

L’objectif de la consultation préconceptionnelle est d’améliorer la santé des femmes en âge de procréer et d’optimiser la grossesse à venir afin d’éviter d’éventuelles complications obstétricales par leur prévention.

 

Par qui ?

La consultation préconceptionnelles peut être réalisée par son médecin traitant, par un gynécologue médical, par un gynécologue-obstétricien ou par une sage-femme.

 

Quand ?

En fonction de la situation, cette visite peut être pratiquée :

  • Lorsque la femme ou le couple exprime son projet de grossesse ;
  • Avant l’arrêt d’une pilule contraceptive, le retrait d’un stérilet ou l’arrêt de toute autre contraception en vu d’une grossesse ;
  • Lors d’une consultation pour stérilité ou infertilité ;
  • Lors d’une simple consultation gynécologique pour un frottis cervico-vaginal ou renouvellement de sa pilule contraceptive ;
  • Lors d’un projet de mariage ou de vie commune.

 

Principes

Ainsi, le professionnel de santé propose à la femme ou au couple :

  • Des informations pour se préparer à la future grossesse ;
  • Des messages de prévention et d’hygiène de vie ;
  • Un examen clinique et des examens complémentaires parfois justifiés par le contexte ;
  • Orientation si besoin de la femme ou du couple vers une consultation spécialisée (handicap ; maladie héréditaire ; maladie chronique ; complication lors d’une grossesse précédente etc.) ;
  • Informations sur le dépistage de la trisomie 21 (par échographie et le dosage des marqueurs sériques) ; diagnostic prénatal.
  • Information concernant les voies d'accouchement (naturel par voie basse ; césarienne) et le lieu de l'accouchement (maternité ; clinique ; hôpital).

 

Interrogatoire

Le professionnel de santé recherche plus particulièrement lors de cette consultation :

  • Des facteurs de risques personnels : âge ; surpoids ; tabagisme ; consommation d’alcool ; consommation de substances psyco-actives ; maladies chroniques ; maladies génétiques ;
  • Des antécédents gynécologiques ou chirurgicaux : malformations utéro vaginales ; conisation ; colposcopie ; hystéroscopie ;
  • Des antécédents obstétricaux : fausse couche spontanée ; grossesse-extra-utérine ; accouchement ; césarienne ; malformation du nouveau-né (anomalies de fermeture du tube neural) ; diabète gestationnel ; hypertension artérielle gravidique ; hémorragie de la délivrance ; troubles de la coagulation.

 

Examen clinique

L’examen clinique comprend :

  • La mesure de la pression artérielle ;
  • Mesure du poids ;
  • Frottis cervico-vaginal ; examen des seins.

 

Examens biologiques

  • Détermination du groupe sanguin (A, B, O, phénotypes Rhésus complet et Kell (deux déterminations sont nécessaires). En cas de Rhésus négatif, intérêt de déterminer le groupe sanguin du futur père ;
  • Sérologie Rubéole et Toxoplasmose (en l’absence d’antériorité prouvant l’immunité). Une sérologie HIV1 et HIV2 peut être proposée au couple ;
  • Sérologies Hépatite B, Hépatite C, Syphilis, en cas de facteur de risque professionnel ou d’antécédent transfusionnel.

 

Traitement médicamenteux

En cas de maladie chronique, ajuster le traitement avec le spécialiste de la maladie en question : antiépileptiques ; antidiabétiques ; antihypertenseurs ; anticoagulants ; psychotropes ; anti acnéiques ;

Prescription d’Acide Folique à 0,4 mg par jour, à commencer avant la conception et à poursuivre pendant 3 mois afin de réduire le risque d’anomalie de fermeture du tube neural.

 

Vaccinations

Cette consultation représente une bonne occasion de mettre à jour ses vaccinations :

  • Coqueluche : vaccination ou injection de rattrapage ;
  • Rubéole : vaccination si la sérologie est négative. Du fait d’un risque de malformation lié au vaccin, éviter toute grossesse dans les trois mois suivant l’injection ;
  • Varicelle : vaccination si la sérologie est négative. Du fait d’un risque de malformation lié au vaccin, éviter toute grossesse dans les trois mois suivant l’injection.

 

Quelle prévention ?

  • Hygiène de vie : alimentation équilibrée ; activité physique régulière ;
  • Prévention de la Listériose et de la Toxoplasmose ;
  • Conseils diététiques en cas de surpoids ;
  • Déconseiller une prise de médicaments sans prescription et sans l’avis du médecin car certains d’entre eux ont un risque tératogène (malformatif) ;
  • Sevrage alcoolique et sevrage tabagique avant la grossesse ;
  • Déterminer certains risques professionnels : la pénibilité du travail ; exposition à des produits tératogènes ;
  • Identification de situations de précarité, de difficulté d’accès aux soins ; de maltraitance ; de violence conjugale et proposition d’une aide psychosociale.

 

A lire aussi

Forum

 

Forum

 

Dictionnaire

 

A  B  C  D  E  F

G  H  I  J  L  M

N  O  P  Q  R  S  T

U  V  W  X  Y  Z

 

Ordre des médecins

Copyright ©

Gynécologue Paris

www.docteur-benchimol.com

Site crée le 13 mars 2006

www.doctinet.info

Site crée le 15 septembre 2014

Prix - Tarifs

0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.