Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Zika

Généralités

Le virus Zika est un agent infectieux qui s’attrape par la piqure d'un insecte, le moustique tigre (Aedes aegypti et Aedes albopictus).

Le moustique tigre, vecteur du virus Zika, est également le vecteur du virus de la Dengue, du Chikungunya et de la fièvre jaune.

Le virus Zika tire son nom d'une forêt située au sud de Kampala, la capitale de l’Ouganda, endroit où il a été découvert pour la première fois sur un singe Rhésus, en 1947.

C'est en 1952 que ce virus a été isolé pour la première fois chez l'espèce humaine, à l'occasion d'infections sporadiques.

 

Moustique tigre

Ce dossier spécial est mis à jour en temps réél, dans la mesure du possible...

Je ne suis pas un expert du virus Zika.

Le cycle du virus Zika

Arrivée à l'âge adulte, pour assurer sa reproduction, la femelle du moustique tigre pique les animaux ou êtres humains pour prélever leur sang. En effet, le sang contient les protéines nécessaires à la maturation de ses œufs. C'est ainsi que la femelle du moustique tigre, en piquant une personne infectée, contracte le virus Zika et reste infectée et contagieuse tout au long de sa vie. Cette séquence est répétée plusieurs fois au cours de la vie du moustique et ainsi, un seul moustique peut piquer et transmettre la maladie à de nombreuses personnes.

 

Mode de transmission

Le mode de transmission habituel se fait par la piqure de la femelle du moustique tigre.

Quelques cas isolés de transmission par voie sexuelle ont été rapportés. Un premier cas par ce mode de transmission a été reconnu par les autorités en France le 27 février 2016. Il s'agissait d'une femme qui n'était pas enceinte et qui a été contaminée par son compagnon, qui revenait du Brésil. Ce couple réside en Ile-de-France.

 

Taux de reproduction de base du virus Zika

Le taux de reproduction de base est un indice qui représente le potentiel de dissémination d'une maladie infectieuse, transmissible. A titre comparatif, le taux de reproduction de base du virus HIV est d'environ 2 à 5 ; celui du virus de la grippe saisonnière d'environ 1,3 et celui du virus Zika d'environ 3 à 6.

Cela signifie qu'une personne infectée par le virus Zika génère en moyenne 3 à 6 cas secondaires durant la période où elle est infectieuse, symptomatique ou non, toutes voies de transmission confondues (par piqure de moustique ou par voie sexuelle).

 

Pourquoi une épidémie Zika se développe depuis 2014 ?

Depuis que le virus Zika a été découvert en 1947, il évoluait par des cas sporadiques, le plus souvent totalement méconnus. Depuis 2014 les cas sont devenus de plus en plus nombreux, à l'origine d'une véritable épidémie.

Plusieurs facteurs semblent intervenir dans le développement de cette épidémie :

  • Le moustique tigre (Aedes aegypti) se développe dans les zones chaudes et humides. Ces zones semblent s'étendre de plus en plus depuis pquelques années, en conséquence du réchauffement climatique ;
  • Zones à forte densité de moustiques fortement peuplées ;
  • La propagation du virus est facilitée dans les zones où se trouve une population dense, dont le mode de vie consiste à vivre plutôt à l'extérieur, donc exposée aux piqures de moustique ;
  • D’importantes variations génétiques de sa souche asiatique pourraient permettre au virus une multiplication plus efficace en envahissant de nouveaux tissus qui le protègent ou lui permettent d'échapper au système de défense immunitaire.

 

Pour toutes ces raisons, il semble que des cas puissent également apparaitre au sud de la France et de l'Europe durant le printemps et l'été, de manière sporadique.

 

Données épidémiologiques

La présence du virus Zika s'intensifie depuis début 2016 tant dans les territoires d'outre-mer qu'en France métropolitaine. Le 19 février 2016 l'Institut de veille sanitaire déclare : " En métropole : entre le 1er janvier et le 19 février 2016, une infection à Zika virus a été confirmée biologiquement chez 66 personnes revenant de zone de circulation du virus Zika, dont 5 femmes enceintes et 1 cas de complications neurologiques.

 

Période d'incubation

Elle correspond au délai entre la contamination par le virus et l’apparition des premiers symptômes de la maladie. Elle varie de 3 à 12 jours.

 

Signes cliniques

La plupart du temps, l’infection à virus Zika reste asymptomatique (environ 80% des cas). Parfois, elle peut se traduire par des symptômes le plus souvent bénins (appelés « Fièvre Zika »). Les symptômes apparaissant quelques jours après la piqûre par le moustique infecté et disparaissent généralement après 2 à 7 jours :

  • Fatigue ;
  • Fièvre ;
  • Eruption cutanée maculo-papuleuse diffuse ;
  • Céphalées ;
  • Conjonctivite ;
  • Arthralgies ;
  • Nausées, vomissements ;
  • Myalgies ;
  • Syndrome de Guillain-Barré (maladie neurologique qui provoque une paralysie progressive des membres puis une paralysie des muscles respiratoires). Le lien de causalité entre une infection par le virus Zika et la survenue d'un syndrome de Guillain-Barré a été établi au terme d'une étude menée par l'institut Pasteur le 01 mars 2016.

Ces symptômes sont spontanément résolutifs. Cependant, un premier décès lié au virus Zika sur le territoire français a été déclaré à la mi mai 2016 en Martinique, chez un homme âgé de 84 ans.

Les personnes infectées deviennent porteuses du virus dans leur sang pendant quelques jours, et lorsqu’elles sont piquées par un moustique sain, elles lui transmettent le virus à leur tour.

 

Diagnostic

Le diagnostic clinique est difficile car les signes de la maladie sont peu spécifiques.

Le diagnostic biologique (diagnostic indirect) repose sur la recherche d’anticorps de type IgM dirigés contre le virus Zika dans le sérum par méthode immuno-enzymatique ELISA.

Le diagnostic de certitude (diagnostic direct) repose sur la technique RT-PCR ou sur la culture cellulaire.

Le génome du virus Zika peut être détecté aussi bien dans le sérum que dans les urines. Sa présence est brève dans le sang (virémie), et plus longue dans les urines (virurie).

Serologie Zika negative

Sérologie Zika négative

 

Cinétique de l’infection à virus Zika

Le virus Zika peut être détecté dans le sang le plus souvent dans les deux ou trois jours après le début des signes cliniques (virémie). Dans les urines, le virus peut être retrouvé jusqu’à 2 à 3 semaines après le début des signes cliniques.

Un résultat positif de RT-PCR (reverse transcription polymerase chain reaction) dans le sang ou les urines confirme le diagnostic, mais un résultat négatif n'infirme pas le diagnostic.

 

Cinetique infection virus zika

Source : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé

28 décembre 2015

Le 31 mai 2016, l'OMS déclare étendre ses recommandations en cas de relations sexuelles avec un voyageur revenant d'une zone contaminée par le virus. Ainsi, l’OMS recommande l’abstinence ou une protection par préservatifs pendant huit semaines, et non plus pendant quatre semaines.

Si de plus, le partenaire masculin présente des signes d’infection Zika, il faudrait alors attendre six mois.

 

Stratégie diagnostique

La démarche diagnostique d'une infection à virus Zika est la même chez la femme enceinte que dans dans la population générale.

  • recherche du génome viral dans le sang et dans les urines par RT-PCR de J0 à J7 après la date de début des signes et détection des IgM et des IgG à partir de J5. Associer systématiquement un prélèvement de sérum pour le diagnostic des infections de la dengue et du chikungunya en suivant la stratégie de diagnostic nationale.
  • prélèvement d’urines jusqu’à J21 après le début des signes cliniques pour une recherche du génome du virus Zika par RT-PCR.

Remarques :

  • Dans les zones endémiques, la recherche d’anticorps dans le sérum ne pourra pas permettre de différencier entre une infection par le virus de la dengue et le virus Zika.
  • Dans les zones non endémiques, la population est en grande majorité immunologiquement naïve (n'a pas d'anticopes contre cette famille de virus). Donc, en plus du diagnostic direct sur les urines et le sang, un diagnostic indirect par la recherche d’IgM et d’IgG anti-Zika pourrait être opportun. La cinétique d’apparition des anticorps étant peu décrite dans la littérature, cette recherche d’anticorps pourrait être réalisée sur le sérum quel que soit la date du prélèvement.

 

Quels sont les laboratoires qui peuvent pratiquer la recherche de virus Zika en France ?

  • Centre national de référence des arbovirus (CNR) comporte un réseau de laboratoires hospitaliers permettant de détecter la présence du génome viral par RT-PCR dans le sang et dans les urines. Fiche de renseignements diagnostic des arboviroses du CNR.
  • C’est également le cas depuis le lundi 8 février 2016 par le laboratoire BIOMNIS qui comporte son propre réseau de laboratoires de « ville ». Le prélèvement doit être obligatoirement accompagné de la fiche de renseignements cliniques R28 laboratoire BIOMNIS. Il s’agit d’une analyse hors nomenclature nécessitant par conséquent l’accord préalable du patient.
    • Pour une seule PCR dans urines OU sang : 98€ HN
    • Pour les deux PCR (urines ET sang) : 110€ HN

 

Virus Zika et grossesse

L’infection à virus Zika est le plus souvent bénigne, rarement mortelle. Elle peut cependant probablement provoquer des complications graves en cas de grossesse.

L'OMS reste prudente quant au lien entre le virus Zika et les microcéphalies qu'elle qualifie d'une « association possible » et déclare le 19 février 2016 que quatre à six mois seront encore nécessaires pour parvenir à une conclusion.

Des chercheurs des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont publié le 13 avril 2016 dans le New England Journal of Medicine les faisceaux d’arguments confirmant que ce virus provoque la microcéphalie et les autres formes de malformations congénitales observées chez des enfants nés de mères infectées.

Lorsque le virus est contracté au premier ou au deuxième trimestre de la grossesse il pourrait être responsable de malformations fœtales et notamment d’une microcéphalie (plusieurs cas suspectés au Brésil) ou de dysfonctionnements néonataux du tronc cérébral (plusieurs cas suspectés en Polynésie française).

Ce constat a été fait suite à l'augmentation concomitante de ces cas de malformations et de la propagation du virus Zika.

Depuis début février 2016, une équipe de chercheurs argentins suspecte l'incrimination d'un insecticide dans la survenue des ces malformations. Leur hypothèse se repose sur le fait de l'utilisation à grande échelle du Pyriproxifène, pesticide utilisé depuis dix-huit mois au Brésil et censé protéger contre la propagation de la Dengue en éliminant les larves du moustique tigre.

Un nouveau né atteint d’une microcéphalie peut en mourir dans les cas les plus graves, ou garder des séquelles neurologiques graves et irréversibles.

De ce fait, certains pays de l’Amérique latine conseillent d’éviter toute grossesse dans les zones et périodes à risques, et d’autres pays, conseillent aux femmes enceintes d'envisager le report de tout voyage vers les zones et pays considérés comme à risque. Ces recommandations sont celles données par la France depuis le 15 janvier 2016.

Un premier cas connu en Europe de femme enceinte contaminée par le virus Zika a été déclaré le 4 février 2016. Cette femme l'aurait contracté en Colombie et son cas a été diagnostiqué à son retour en Espagne, là où elle vit.

L'institut Pasteur publie dans la revue The Lancet du 15 mars 2016 les résultats d'une étude rétrospective analysant les données de l'épidémie Zika survenue entre 2013 et 2014 en Polynésie française. Ainsi, l'institut Pasteur et plus tard le CDC quantifient le risque de microcéphalie associée au virus Zika après modélisation mathématique à environ 1 à 13% pour un fœtus / nouveau-né dont la mère a été infectée au cours du premier trimestre de la grossesse (le risque de survenue de microcéphalie étant de 0,02 à 0,12% dans la population générale).

Les résultats d’autres études sont en attente afin d’affiner ces estimations.

 

Prévention

Afin de réduire le risque de contracter le virus Zika, plusieurs mesures sont à prendre :

  • Eviter de vous rendre aux pays à risque, notamment si vous êtes une femme enceinte ;
  • En cas de séjour dans un pays à risque, éviter de sortir en début et fin de journée, moment où le moustique tigre est le plus actif ;
  • Utilisation de répulsifs et de moustiquaires (liste des repulsifs pouvant être utilisés chez la femme enceinte) ;
  • Port de vêtements longs et larges ;
  • Vider, nettoyer ou couvrir tous les milieux contenant de l'eau stagnante où les moustiques peuvent se reproduire, comme les seaux, les pots de fleurs ou les pneus ;
  • Le CDC (Centre pour le contrôle et la prévention des maladies) recommande depuis le 3 février 2016 aux femmes enceintes dont le partenaire a voyagé ou vit dans une zone à risque, de s’abstenir de relations sexuelles jusqu’à la fin de la grossesse, ou bien de se protéger au préservatif, en cas de rapport sexuel vaginal, anal ou oral, et ceci jusqu’à l’accouchement.

Il n'existe pas à l'heure actuelle de vaccin contre le virus Zika.

 

Recommandations pour la prise en charge en AMP et virus Zika

Dernières recommandations de l'agence de biomédecine.

Fiche de renseignement avant PMA

Prise en charge des patients pendant la période d'alerte

 

Don de sang

Afin d'éviter tout risque de transmission du virus par transfusion de sang, une personne revenant d'une zone endémique ne peut donner son sang que minimum 28 jours après son retour sur l'Hexagone.

Dans les départements français d’Amérique, tous les dons du sang sont testés au Zika au même titre que les autres maladies infectieuses transmissibles par cette voie.

 

Don de gamètes

Pour les voyageurs de retour de zones endémiques, l’Agence de Biomédecine recommande de « différer les dons de gamètes et les prises en charge en PMA sur une période de 28 jours après le retour de la zone à risque » ainsi que la réalisation d’un dépistage sur le sperme avant le don ou la prise en charge en PMA.

Pour ce qui est des départements français d’Amérique, les dons de gamètes et les tentatives d’AMP devraient être différés.

 

Traitement

Il n’existe pas à l’heure actuelle de traitement curatif.

Il s’agit de traiter les symptômes de la maladie comme les douleurs par des antalgiques, et comme la fièvre par des antipyrétiques.

Pour les femmes enceintes malades il est recommandé d’effectuer une échographie obstétricale afin de dépister les malformations du système nerveux central du fœtus et le cas échéant de proposer une interruption thérapeutique de grossesse.

 

Cas de la France

La France est directement concernée par la présence du virus et du moustique tigre en Guyane, Martinique, Guadeloupe, Saint Martin et à Tahiti.

C'est le 29 janvier 2016 que l'Institut de veille sanitaire a transmis un premier bilan recensant les 5 premiers cas depuis le début de l’année ayant contracté le Zika dans une zone touchée et rentrés en métropole avec les symptômes de la maladie.

Le 07 février 2016, un deuxième bilan fait état de 18 cas importés dans l'Hexagone.

Aucun cas d'infection contractée sur le térritoire "France métropolitaine" n’a en revance à ce jour été recensé, mais le risque théorique existe bien du fait de la présence d’une variante « tempérée » du moustique tigre présente dans le sud de la France et pouvant probablement porter le virus Zika.

 

Moustique Tigre en France

Le moustique Tigre (Aedes Albopictus) est apparu en France pour la première fois en 2004. Il s’est depuis rapidement propagé, essentiellement dans les départements du sud et pendant la période estivale. Actuellement ce moustique est présent dans une trentaine de département et dans 18 d’entre eux sous forma active (liste (non exhaustive) des départements : Alpes Maritimes, les Alpes de Haute Provence, le Var, la Corse, la Haute Corse, la Corse du Sud, les Bouches du Rhône, le Vaucluse, le Gard, l’Hérault, l’Aude, les Pyrénées-Orientales, la Haute Garonne, la Gironde, le Lot-et-Garonne, la Drôme, l’Ardèche, l’Isère, le Rhône).

Une surveillance estivale est activée en France chaque année, dès le 1er mai.

 

Microcéphalies liées au virus Zika en Europe

Au 6 mai 2016, deux cas de fœtus atteints de microcéphalie chez des femmes enceintes infectées par le virus Zika en été diagnostiqués en Europe, le premier en Slovénie (février 2016) et le second en Catalogne, Espagne (mai 2016). Dans ces deux il s’agissait de cas importés, c'est-à-dire que les personnes atteintes se sont rendues dans des zones touchées par l’épidémie Zika puis sont venues en Europe.

Le 25 juillet 2016 un premier accouchement d’un enfant atteint de microcéphalie liée au virus Zika est rapporté en Europe, à Barcelone, Espagne.

La mère aurait été infectée par le virus Zika lors d’un voyage en Amérique du Sud. Elle avait décidé de mener sa grossesse à terme malgré le fait que la microcéphalie avait été diagnostiquée à l’échographie deux mois avant l’accouchement…

 

Dernières nouvelles de l'OMS

Le 31 mai 2016, l'OMS déclare étendre ses recommandations en cas de relations sexuelles avec un voyageur revenant d'une zone contaminée par le virus. Ainsi, l’OMS recommande l’abstinence ou une protection par préservatifs pendant huit semaines, et non plus pendant quatre semaines.

Si de plus, le partenaire masculin présente des signes d’infection Zika, il faudrait alors attendre six mois.

 

Du 1er janvier 2007 au 23 mars 2016 une infection à virus Zika a été documentée dans 61 pays. Dans 4 de ces pays l’épidémie Zika a été déclarée terminée. Dans 6 de ces pays une transmission « autre » que par piqure de moustique a été rapportée, probablement par voie sexuelle (Argentine, France, Italie, Nouvelle Zélande et les Etats unis).

12 pays ont déclaré une augmentation de l’incidence du syndrome de Guillain-Barré ou la détection du virus Zika chez des patients atteints du syndrome de Guillain-Barré.

Une part croissante d’études observationnelles, d’études de cohorte ou d’études cas-témoins évoque la forte probabilité de relation de causse à effet entre une infection à virus Zika et la survenue de microcéphalie néonatale, de syndrome de Guillain-Barré ou d’autres troubles neurologiques.

 

Je suis une femme en âge de procréer, je dois me rendre en pays endémique

Si vous n’êtes pas enceinte, il est recommandé d’avoir une contraception efficace pour éviter la survenue d’une grossesse.

 

Je suis une femme enceinte, je dois me rendre en pays endémique

Pour les femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse vivant dans des zones indemnes de virus Zika (France métropolitaine) et qui partent dans des zones où sévit le Zika, il est fortement recommandé :

  • de consulter un médecin avant le départ ;
  • d’être informées sur les embryofoethopathies et autres complications pouvant survenir lors d’une infection par le virus Zika ;
  • d’envisager un report de leur voyage ;
  • si elles ne peuvent ou ne veulent différer leur voyage, il est important de respecter les mesures de protection antivectorielles et les bonnes pratiques relatives à l’utilisation des produits insecticides et répulsifs et de consulter un praticien en cas de signes cliniques évocateurs d’une infection Zika, pendant le voyage ou au retour.

 

Je suis enceinte et j’ai récemment séjourné dans une zone à risque. Que dois-je faire ?

L’apparition des premiers symptômes peut survenir jusqu’à 12 jours après votre retour d’une zone endémique (période d'incubation).

A ce jour :

  • Une sérologie virus Zika est effectuée 30 jours après le retour d'une zone à risque. Si le résultat est négatif, arrêt du suivi spécifique.
  • Il est recommandé de consulter sans délai un médecin en cas de signes cliniques d’une infection à virus Zika.

En l'absence de signes cliniques d'infection à virus Zika

Il est recommandé de revoir votre médecin afin de lui signaler votre séjour en zone à risque, afin d'obtenir une information sur le risque de survenue d’une microcéphalie et sur les modalités spécifiques du suivi de votre grossesse.

Le risque de survenue d'une microcéphalie fœtale est actuellement estimé à environ 0,5% lorsque le virus est contracté au premier ou au deuxième trimestre de la grossesse. Ce taux de risque pourra être adapté à la lumière de nouvelles études épidémiologiques.

Votre médecin mettra en place une surveillance échographique cérébrale fœtale mensuelle, même si vous êtes asymptomatique. Une sérologie virus Zika est effectuée 30 jours après le retour d'une zone à risque. Si le résultat est négatif, arrêt du suivi spécifique.

En présence de signes cliniques d'infection à virus Zika

Toute femme enceinte suspecte d’une infection par le virus Zika (exanthème maculopapulaire avec ou sans fièvre avec au moins deux des symptômes suivants : hyperhémie conjonctivale, arthralgies, myalgies en l’absence d’une autre étiologie) doit être adressée en consultation d’urgence obstétricale ou consulter sans délai un gynécologue de ville, pour un bilan étiologique complet, selon le protocole de chaque réseau de périnatalité.

  • Recherche du génome viral dans le sang et dans les urines par RT-PCR de J0 à J7 ; recherche du génome viral dans les urines par RT-PCR de J8 à J10 ; sérologie des IgM et des IgG à partir de J5 ; le tout, après la date de début des signes ;
  • Examen clinique général et obstétrical : hauteur utérine, rythme cardiaque fœtal, échographie (vitalité et col) ;
  • Eliminer les principaux diagnostics différentiels, si une fièvre est constatée : pyélonéphrite, autres viroses ou parasitoses...;
  • Recherche de signes de gravité pouvant être en rapport avec une dengue dans les zones d’endémie : fièvre > 39°C, troubles neurologiques, signes hémorragiques, altération de l’état général, contractions utérines douloureuses, anomalies du RCF après 28 semaines d’aménorrhée ;
  • Hospitalisation dans les situations suivantes :
    • signes de gravité ;
    • métrorragies, menace de fausse couche spontanée, signes de mise en travail.

 

Bilan et diagnostic biologiques en cas de suspicion d'infection à virus Zika

  • Bilan infectieux : NFS, PQ, CRP, transaminases, créatinine, ionogramme, protides, bilirubine, TP, TCK, CPK, ECBU, prélèvement vaginal (PV), hémocultures avec recherche spécifique de Listeria monocytogenes si fièvre > 38°5 ;
  • Bilan sérologique ;
  • Recherche de virus :
    • RT-PCR pour le virus Zika dans le sang et dans les urines ; sérologie et séroneutralisation Zika ;
    • de dengue : RT-PCR ou NS1 (si le test NS1 négatif, la RT-PCR doit être réalisée) et sérologie ;
    • de chikungunya : RT-PCR et sérologie.

 

Forum Virus Zika et grossesse

 

 

A lire aussi

 

Sources

The New England Journal ouf Medicine 13 avril 2016

The Lancet 15 mars 2016

Pregnancy management in the context of Zika virus OMS 2 mars 2016

Recommandations pour la prise en charge en AMP Agence de biomédecine 8 février 2016

Avis relatif à la transmission du virus Zika par voie sexuelle Haut conseil de la santé publique 8 février 2016

Conseil national professionnel de Gynécologie et Obstétrique 3 février 2016

Centre pour le contrôle et la prévention des maladies 3 février 2016

Organisation mondiale de la santé 25 janvier 2016

Haut conseil de la santé publique 20 janvier 2016

Direction générale de la santé 15 janvier 2016

Organisation panaméricaine de la santé

Institut national de prévention et d'éducation pour la santé 28 décembre 2015

Haut conseil de la santé publique : rapport juillet 2015

Haut conseil de la santé publique : avis 28 juillet 2015

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - Julie

    Bonjour,
    Je me pose les mêmes questions qu'Hélène.
    Une femme qui a contracté le virus prend elle des risques (pour le foetus) si elle tombe enceinte par la suite ? S'il n'y a pas de complication, au bout de combien de temps est-on sur que le virus n'est plus présent dans le sang et qu'il n'y a plus de risques ?
    merci d'avance pour vos réponses,
    Salutations distinguées,
    Julie

  • Bonsoir,
    Vous posez une très bonne question. Je vous invite à lire le paragraphe intitulé "Cinétique de l’infection à virus Zika" que j'ai mis ce soir dans l'article, suite à votre question.
    Merci d'avoir visité le site.
    Cordialement.

  • Invité - Jean

    Bonjour,
    J'envisage une grossesse et je vis en France métropolitaine. Est ce un projet à reporter étant donné le risque que le virus arrive en France métropolitaine cet été?
    Merci de votre réponse.

  • Bonjour,
    A ma connaissance, à ce jour, il n'y a aucune recommandation allant dans ce sens. Par conséquent, différer un projet de grossesse en France métropolitaine dans ce contexte me parait être un excès de prudence...
    Cordialement,

  • Invité - Laura

    Bonjour, je suis enceinte de 7 mois et demie et j'habite en îles de France dans les hauts de Seine, j'aimerais savoir car hier soir je me suis fais piquer par un moustique, et je glisse terriblement j'aimerais savoir si il y a un risque que le virus zika puisse m'être transmis et si il y aurais un risque pour mon bébé? Est il déjà en France? Cordialement.

    à Nanterre, France
  • Bonjour,
    A ma connaissance, pas de cas de décrit de Zika contracté en France métropolitaine.
    Il y a eu en revanche une vingtaine de cas d'importés dans l'Hexagone, sans qu'il y ai à ce jour de cas de transmission inter-humaine.
    Donc pour résumer, jusqu'à preuve du contraire, vous ne craignez rien !
    Cet avis ne remplace pas une consultation chez votre médecin.
    Cordialement,

  • Invité - JH

    Bonjour,
    Nous étions prévu pour une FIV ce mois ci, mais nous nous trouvons refusés, pour une durée indéterminée, parce que nous sommes partis aux Antilles il y a 4mois.
    Nous n'avons eu aucun symptôme depuis notre retour.
    Je comprends le principe de précaution, mais je ne comprends pas cette barrière si nous n'avons aucun symptôme.
    Cordialement.

  • Invité - Nanglard

    Bonjour, nous avons prévu de partir pour la Martinique en mai prochain, or nous avions le projet bébé pour juillet, si l on suit votre schéma concernant la cinétique du virus zika il faut trois semaines pour l éliminer complètement après l apparition des premiers symptômes, donc vous ne nous conseillez pas de repousser le projet bébé ? Ai je bien compris ? Merci de votre réponse. Bonne soirée.

  • Bonjour,
    En l'état actuel de mes connaissances, et sous réserve de nouvelles recommandations à la lumière de l'évolution de cette endémie :
    - Rapports sexuels protégès aux préservatifs pendant votre séjour là bas, et jusqu'à un mois après votre retour ;
    - OK pour projet de grossesse après...
    Cordialement,

  • Invité - ALVES

    Bonjour,

    Mon conjoint a séjourné 6 mois en Guyanne. Il est revenu il y a 3 semaines. Nous avions le projet de concevoir un enfant à son retour que nous avons retardé en raison des risques de contamination et de transmission par voies sexuelles du virus. Pendant combien de temps encore devons nous repousser ce projet? Le virus Zika fini-t-il par disparaître d'un corps contaminé ou reste-t-il dans le sperme ? Si mon conjoint souhaite faire un test du zika ce test est-il pris en charge par la sécurité sociale?
    Vous remerciant d'avance.
    Bien cordialement

  • Bonjour,
    En l'état actuel de mes connaissances, et sous réserve de nouvelles recommandations à la lumière de l'évolution de cette endémie :
    Concernant votre projet : je dirai attendre au moins un mois après son retour, s'il ne présente pas de signe d'infection.
    La plupart du temps le virus Zika est éliminé du cors mais certains cas de présence du virus dans le sperme pendant plusieurs mois ont été rapportés.
    Je ne crois pas qu'une sérologie Zika soit remboursée par la sécurité sociale en l'absence de signes cliniques de la maladie.
    Cordialement,

  • Invité - Christelle

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour toutes les informations que vous partagez avec nous. Il est très difficile d'obtenir un avis médical sur ce virus, même sur Paris.
    En ce qui concerne mon cas, nous (mon conjoint, ma fille et moi-même) sommes rentrés le 4 Avril d'un voyage à la Martinique et la semaine suivante nous avons tous les 3 eu les symptômes du virus, sans consulter cependant car ils étaient bénins (fatigue + conjonctivite légère + maux de tête + plaques rouges sur le haut du corps) . Comme nous désirons un 3ème enfant, j'ai interrogé différents médecins afin de savoir combien de temps nous devions attendre par rapport au virus, aucun n'a pu me renseigner.
    Je ne comprends pas vraiment où est le risque pour nous à présent, puisque j'imagine être désormais immunisée, et que plus de 3 semaines se sont écoulées depuis le début de nos symptômes.
    Qu'en pensez-vous ?

    Merci d'avance pour votre réponse et pour le temps et l'énergie que vous consacrez à votre site.
    Christelle

  • Bonjour,
    Merci d'avoir visité mon site.
    Je vous rappelle que je ne suis pas un expert du virus Zika. Je m’informe tout simplement...
    Je suppose que vous êtes rentrés le 4 mars et non pas le 4 avril...
    Je pense que vous avez raison. Il est probable que le virus soit maintenant éliminé et que vous ayez développé une immunité.
    MAIS : nous ne savons pas tout sur cette épidémie. Des études sont en cours et seront publiées dans plusieurs mois. Cette épidémie est différente des épidémies précédentes. Le risque zéro n'existe pas et des cas de présence persistante du virus pendant
    plusieurs mois ont été rapportés...
    Donc, personnellement je conseille d'attendre un mois après le retour, et rappel qu'au delà de ce délai, le risque est faible, même très faible, mais non égal à zéro...
    Cordialement,

  • Invité - Claire

    Bonjour,

    Je suis actuellement enceinte d'un peu plus de 3 mois, je suis rentrée de Guadeloupe, mon lieu de résidence, il y a 1,5 mois afin d'éviter une contamination par le virus zika, j'ai fait une sérologie 1 mois après mon retour qui est négative, je souhaiterai cependant pouvoir accoucher en Guadeloupe et y retourner au 8 eme mois de grossesse ( mon conjoint étant toujours la bas ). On entend parler du risque au premier et au deuxième trimestre mais qu'en est il au troisième ? Est ce raisonnable de rentrer là bas ou vaut il mieux accoucher ici pour ne prendre aucun risque?
    Merci pour votre réponse.
    Claire

    à Marseille, France
  • Bonjour,
    Les autorités sanitaires françaises recommandent à ma connaissance, "d'envisager le report de tout voyage vers les zones et pays considérés comme à risque".
    Je n'ai rien lu pour le moment concernant les risques au troisième trimestre. Des études sont en cours...
    Cordialement,

  • Invité - christine

    Bonjour je suis de la guyane je suis en attente pour partir en métropole pour une fiv mais pour le moment ses pas possible a cause du virus zika combien de temps encore devrons nous attendre

  • Invité - Lalie

    Bonjour,

    Tout d'abord un grand merci pour toutes les informations que vous partagez. Mais le doute dans mon cas persiste. Nous allons faire un voyage de 4 semaines entre le Chili et l'Argentine en Octobre prochain. Et nous souhaitons avoir un second enfant et il fort probable que je sois dans mon premier trimestre au moment du voyage. Malgré le fait qu’aucuns cas de contamination de femme enceinte n'est eu lieu dans ce pays je reste soucieuse...
    Pensez-vous qu'il y est tout de même un risque dans ces pays?

    Merci d'avance pour votre retour.

  • Bonjour, et merci d'avoir visité mon site !
    Je n'ai pas la moindre idée du risque futur de l'extension des zones d'endémie... Avec le changement de saison, ce risque existe.
    Voici la répartition des pays où une transmission du virus a déjà été rapportée :
    http://www.cdc.gov/zika/geo/active-countries.html
    Cordialement,

  • Invité - Sarah

    Bonjour,
    ma question a déjà plus ou moins été posée plus haut mais je la précise. Je vais accoucher d'ici 2 ou 3 semaines et les températures commencent à bien monter en Ile-de-France. Je réside dans le 94 et je me demandais si je contracte le virus Zika juste avant d'accoucher s'il y aurait un impact grave pour mon bébé. Il y a en effet des moustiques l'été dans mon appartement, peut-être des moustiques tigres infectés par Zika...
    Merci pour votre disponibilité.

  • Bonjour,
    Je ne dispose pas d'information concernant les risques encourus en cas d'infection par le virus Zika pendant les dernières semaines de la grossesse...
    Pour le moment, à ma connaissance, aucun cas d'infection en Métropole n'a été signalé par piqure de moustique.
    Restez informée, il n'y a pas de raison de vous inquiéter.
    Cordialement,

  • Invité - Melanie

    Bonjour Dr ,

    Voilà je suis actuellement enceinte de 4 mois et je vis dans le sud de la France ( Vaucluse) ou le moustique tigre sévit .... J avoue être un peu paniquee avec le virus Zika ... La protection à 100 pour cent Ñ existant pas .... Faut il d ores et déjà mettre des répulsifs un peu partout ,.... J ai bien compris qu il fallait porter des vêtements amples et longs mais est ce a dire que les femmes enceintes vont passer tout un été sans être en maillot ni short du fait de ces satanés moustiques ? Les barbecue a l extérieur ne sont il plus possible ? Qu en est il des rapports sexuels avec nos conjoints le port du préservatifs est il donc recommande ? De plus j ai une collègue de boulot qui part en Guadeloupe deux semaines à son retour y a t il un risque de contamination .... Bref je vous avoue que ma gynécologue Ñ est pas affolée plus que ça .... En tout cas moi je le suis et pour une première grossesse le virus Zika ne fait qu amplifier cette angoisse ... Merci pour vos réponses . Cordialement

  • Bonjour,
    A ma connaissance, aucun cas n'a été signalé à ce jour en Métropole, d'infection Zika contractée par piqure de moustique.
    Par simple bon sens, personnellement, je conseillerai de rester informé de l'évolution de l'épidémie, et d'appliquer les mesures de prévention que vous préconisez uniquement si des cas commencent à être rapportés dans la presse.
    Cordialement,

  • Invité - melanie

    Tout d abord de merci pour votre réponse ... Cependant vous n avez pas répondu a une de mes questions ... J ai une collègue de boulot qui part en Guadeloupe deux semaines a,son retour je travaille avec elle dois je prendre des mesures particulières sachant qu elle peut éventuellement être porteuse du virus .... Ais je plus de risque que si un,moustique la,pique que je contracte le virus .... Je sais que vous n êtes pas expert mais j aimerai avoir votre avis de médecin .... De plus vu que le moustique tigre sévit de mai a septembre dois je deja m enduire de repuslsif .... En temps normal je,ne le fais au au mois de juillet ou dans les zones ou il y a bcp de moustiques mais la dois je le faire tout le temps et en tous lieux ..... Merci d avance .

  • ...
    Le virus Zika peut se transmettre :
    - par piqure de moustique lui même infecté ;
    - par voie sexuelle (rarement...) ;
    - lors de l'accouchement, par voie sanguine ;
    - la transmission par la salive et les urines n'a pas à ce jour été démontrée.
    Oui, le risque théorique existe, que votre collègue, si elle est infectée à son retour de Guadeloupe vous le transmette par le biais d'un même moustique qui vous pique toutes les deux. Ce risque me parait très très faible.
    Ce que vous pouvez faire :
    - demander à votre employeur de travailler dans un autre bureau ;
    - demander à votre collègue, à son retour, d'effectuer une sérologie afin de savoir si elle a été infectée ou pas (l'examen ne sera pas remboursé).
    Les mesures de protection contre les piqures que vous évoquez pour les mois de l'été me paraissent excessives tant que des cas n'ont pas été déclarés et que les autorités sanitaires ne le recommandent pas.
    Cordialement,

  • Invité - Melanie

    Merci encore dr pour vos réponses claires .
    Le lieu de travail avec ma collègue est commun mais nous ne travaillons pas dans le même bureau . Nous nous côtoyons pour le repas . Il est délicat de demander à une collègue de faire un test non remboursé sous prétexte que je suis enceinte, je pense qu'elle va me prendre pour une parano ... Je me protègerais à son retour ... en tout cas merci pour la rapidité de vos réponses... Le risque zéro n existant pas ... je vais devoir faire avec . cordialement.

  • Invité - Lysa

    Bonjour. Mon conjoint et moi même avions séjourné à la Martinique du 21 au 28 mars dernier. Essayant d avoir un enfant j ai tout de même en prévention repris la pilule avant de partir.
    Surprise à notre retour, nous avons appris il y a 3 semaines que je suis enceinte, je viens juste de faire la prise de sang et le médecin a prescrits une écho de datation pour être sûrs de la date de conception prévue le 23 mai mais n avais aucunement l air inquiet quant a zika n ayant pas eu de symptomes particulier il n'a pas prescrits d analyses spécifiques.
    Cependant depuis ce matin je suis recouverte des hanches aux chevilles de boutons de la taille de mon pouce par "grappe" nous avons d abord pensé à une araignée mais vu le nombre de plaques de "grappes" cela parait peu probable. Est ce possible que cela soit lié même aussi longtemps après notre voyage?
    Je dois aller voir le médecin cet apres midi mais il ne m inspire pas grande colui parle " de simple allergie" et semble peu informé quant à zika...nous sommes donc complètement dans le flou...et ne savons à qui nous adresser...pour arranger les choses ici les gynécologues ne prennent pas de nouvelles patientes.dois je me présenter aux urgence?

  • Oui...
    Cordialement,

  • Invité - Gwenn

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces informations concernant le virus Zika. Avec mon compagnon nous sommes rentrés d'un voyage au Brésil le 18 mars 2016, sans aucun symptômes du virus. Ayant un projet grossesse j'ai contacté ma gynécologue pour obtenir son avis, et, elle m'a conseillée de consulter votre site. Après recherche nous avons vu que le virus persiste dans le sperme plusieurs mois. Donc, est-ce que le virus peut se tester dans le sperme chez l'homme sur Paris? Si oui est-il préférable que mon compagnon effectue le test? Votre paragraphe sur la cinétique est très intéressant mais les études ne sont pas rassurantes quant à la persistance du virus dans le sperme chez l'homme.
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    à 91700 Sainte-Geneviève-des-Bois, France
  • Bonjour,
    Plutôt que de rechercher la présence du virus Zika dans le sperme, pourquoi ne pas simplement faire une sérologie Zika, chez vous et chez votre mari, si vous êtes inquiète ???
    Remerciez votre gynécologue d'avoir recommandé mon site !!!
    Cordialement,

  • Invité - Invitée

    Bonjour,

    De nouvelles études indiquent qu'il faudrait attendre 6 mois après un retour de pays contaminés avant d'essayer de nouveau de tomber enceinte.
    Qu'en pensez-vous ?
    Merci beaucoup

  • Bonjour,
    Comme vous, je m'informe...
    Je n'ai pas vu à ce jour de recommandations officielles venant des autorités sanitaires françaises allant dans ce sens...
    Cordialement,

  • Invité - Lysa

    Bonjour,

    L allergie était vraisemblablement die a l histamine aucune sérologie pour zika ne nous a été proposé.
    A l écho il est apparu que j était enceinte de 9 semaines (au 9 avril soit 2 semaines apres notre retour de martinique) et aucune anomalie n est visible à l'écho,bpm de 165 et notre bebe mesure 1.6cm y a t il encore des risques de malformations ou de contamination pour le bébé?
    Devons nous nous protéger pour le reste de la grossesse?
    Les médecins que nous avons vu nous ont indiqué que si aucun de nous n avais été malade de zika et que si le bébé a tenu c est qu' il n y avait pas de risque. Nous restons tout de même inquiets, y a t il des tests supplémentaires a demander? Merci de votre réponse.
    Cdlt

    à Le Fresne-Camilly, France
  • Bonjour,
    Le risques est hyper faible pour vous ! Si vous avez des doutes, demandez à votre médecin de vous prescrire votre sérologie Zika, qui ne sera pas prise en charge par la sécu. C'est ce que j'aurai fait du moins, sans doute, par excès de prudence...
    Cordialement,

  • Invité - antoine

    Bonjour,
    Ma copine et moi meme vivons en guadeloupe depuis 2 ans.
    Nous souhaitons avoir un bébé mais nous nous posons beaucoup de questions sur le virus ZIKA.
    Ma copine n'est pas enceinte mais a contractée le virus il y a un mois, et nous voulions savoir s'il y avait un risque de le re-contracter lors de la future grossesse ou alors si elle était immunisée ainsi que le bébé.
    Merci beaucoup pour vos réponses
    Antoine

  • Invité - Caroline. ch

    Bonjour
    Je suis enceinte de 3 mois et je suis situé en guadeloupe.
    J'ai 2 collègues que je fréquente tous les jours qui ont eut le ZIKA .
    Est ce que je peux m'arrêter avec certificat médical de mon médecin traitant pour ne plus travailler car je travaille dans une école primaire , donc en contact avec plusieurs centaines d'enfants et de parents.
    Pour un depart pour la métropole afin de nous protéger moi et mon bébé , dois-je fournir un certificat médical de mon médecin traitant ou gynechologue à mon employeur expliquant la situation ?
    Est ce nécessaire ?
    Je suis très inquiète . Vivre avec cette peur au quotidien n'est plus possible .
    Cordialement
    Caroline

    à Saint-Barthélemy
  • Bonjour,
    Sans céder à la panique, vous posez une très bonne question. Rapprochez-vous de votre gynécologue et de votre caisse d'assurance maladie afin de leur poser clairement la question et de les mettre face à leur responsabilités.
    Cordialement,

  • Invité - Caroline. ch

    *Est-ce suffisant voulais-je dire ...

  • Invité - LYLY

    Bonsoir,
    je suis enceinte de 3mois. Je me suis rendu aux antilles pour des raisons familiales et durant mon sejour j'ai contracté la maladie selon les urgences. Aucun medecin n'a été en mesure de me rassurer , on m'a confirmé juste la diagnostic, j'avais tous les symptomes. Rentrée en métropole, je me sens perdue. je n'ai toujours pas les résultats de la sérologie effectués aux antilles, mon gyneco me parle d'ivg... je ne m'en sort plus. y a t-il un hopital parisien qui prend correcetement en charge les femmes atteintes du zika?
    on manque d'accompagnement au quotidien, c'est stressant.
    je vous remercie d'avance

  • Bonjour,

    Consultez à l'hôpital (avec une maternité) ,le plus proche de chez vous puis ils vous orienteront...

    Cordialement,

  • Invité - Alice

    Bonjour,

    j'aimerai avoir vos conseils, je suis rentré d'une zone à Zika (Mexique Yucatan) le 2 mai dernier. Aujourd'hui 7 juin, je viens de découvrir que je suis enceinte. Il est probable que la fécondation ait eu lieu trois semaines après mon retour du Mexique. Je sais qu'il existe un risque, comment faire pour demander un dépistage rapidement ? je n'ai pas de gynécologue sur place car j'ai déménagé il y a peu de temps. j'ai laissé des messages à des gynécologues, mais il est compliqué d'avoir des rendez-vous mais je souhaite avoir votre avis. Merci

  • Bonjour,
    Si vous ne trouvez pas de gynécologue, sage-femme ou médecin généraliste, je vous conseille d'aller au service des 'urgences de là où vous envisagez d'accoucher, pour éventuellement vous prescrire une sérologie Zika... ou simplement dans un service d'urgences...

    Cordialement,

  • Invité - Alice

    très bien merci pour votre réponse. Les sérologies Zika sont fiables si le test est négatif ? alors il n'y aurait plus de risque ou bien il se peut que ça ne soit pas détécté ?

  • ...
    A ma connaissance oui, une sérologie Zika négative permet d'exclure (écarter) une infection Zika. Mais comme écrit en rouge dans l'article ci-dessus, je ne suis pas un expert du virus Zika...
    Dr Benchimol

  • Invité - marie

    Bonjour Je suis parti au brésil enceinte de de deux mois en Décembre a mon retour début janvier j'ai fait un test du zika 2 jours seulement après mon arrivée il s'est avéré négatif j'ai refais une prise de sang il y a un mois ( actuellement enceinte de 7 mois je viens de recevoir les résultats et il semblerait que j'ai une infection ancienne a Flavovivirus . Mais ceci englobe plusieurs virus ( dengue zika etcc) cela prouve donc que j'ai bien été infecté par un virus au brésil . J imagine que le risque est bien réel mais pourquoi mon médecin ne m'envoi pas faire une écographie ?? dois je y aller par moi même ? si tout va bien la microcéphalie peut elle se développer après la naissance dans ce cas précis, ou cela serait visible obligatoirement dans l'eco ?
    Merci de votre aide , en effet il y a tellement peu d information

  • Bonjour,
    Il faudrait vous adresser à un centre spécialisé de diagnostic anténatal pour avoir un avis...
    Cordialement,

  • Invité - Anthony

    Bonjour,
    Je vis actuellement en Ile de France et pour les vacances d'été nous avons l'habitude d'aller en Provence puis en Corse du 15 août jusque début septembre.
    Nous avons le projet de faire un enfant. Ne sachant pas si à ce moment, ma compagne sera enceinte.
    Y a-t-il une contre indication pour aller dans ces régions à ce moment ? ou le risque est-il quasi nul ?

    Merci pour votre retour.
    Anthony

  • Bonjour,
    A ma connaissance, à ce jour, aucun cas de Zika n'a été déclaré en métropole (hors les cas importés). Ne pas passez vos vacances en Provence ou en Corse serait donc une simple précaution de votre part, non fondée à l'heure qu'il est... Mais cette situation risque de changer avec l’arrivée de l'été. Tenez-vous donc informé des actualités à ce sujet...

    Cordialement,

  • Invité - evelyne

    bjr, j'ai une amie qui doit subir un avortement thérapeutique à cause du virus du zika à 6 mois de grossesse je voudrais savoir quel accompagnement qui est mis en place pour ces personnes, cela fait bien une semaine qu'elle est informé mais elle ne sait toujours pas comment cela va se passer.

  • Invité - evelyne

    elle a contracté le virus en début de grossesse le test s'était avéré négatif sauf que voilà un peu plus d'une semaine après une échographie on a détecté un problème au niveau de la tête du bébé et on lui annonce qu'elle devra faire l'avortement thérapeutique la semaine prochaine.

  • Invité - Samantha

    Bonjour,
    je suis enceinte de 25 SA et il.y une suspension de zika .
    Mais je n'ai rien vu car hormis des boutons je n'ai aucun autre symptômes.
    Je suis complètement perdu des mamans ont elles contracter le virus au même terme que moi.
    Si oui on t-elle déjà accouchée

  • Invité - Agathe

    Bonjour, merci pour votre article car il est difficile de trouver des réponses aux questions que l'on se pose face au zika.
    Je vis en Guadeloupe et j'ai tous les symptômes du zika que vous décrivez dans votre article. Il se peut aussi que je sois enceinte... Si tel est le cas, cela signifierait donc que j'aurais contracté le virus dans les 15 premiers jours de grossesse. Je me pose la question suivante: est-ce que, à ce stade de la grossesse, les risques sont aussi élevés que si le virus est contracté plus tard?
    Si je ne suis pas enceinte, pourriez-vous me confirmer si le délais avant de recommencer sereinement les essais bébé est bien d'un mois?
    Autre question: après avoir été infectée, suis-je à 100% immunisée? Et le futur embryon?
    Je vous remercie d'avance pour vos réponses.
    Codialement.

  • Bonjour,
    A ma connaissance, les risques sont les plus élevés lorsque le Zika est contracté lors du premier trimestre de la grossesse.
    Les délais conseillés par le CDC sont de deux mois.
    A ma connaissance oui, une infection Zika provoque une immunité contre ce virus, une fois l'infection guérie...
    Je vous conseille tout de même de consulter rapidement votre gynécologue...
    Cordialement,

  • Invité - Agathe

    Bonjour, et merci pour vos réponses. Je ne suis finalement pas enceinte, donc soulagée, mais j'ai tout de même pris rendez-vous avec mon gynécologue dans une semaine pour le suivi. Merci encore.
    Cordialement.

  • Invité - pichon

    bonjour, combien coûte un test sérologique zika?
    cordialement

  • Invité - Laura

    Bonjour,
    Avec mon conjoint nous sommes rentrés de Guadeloupe début mai avec le virus Zika chacun. Du coup nous devons reporter notre projet de bébé cependant de combien de temps? Vu que c'est 2 mois pour la femme en est il de même quand c'est l'homme qui est atteint, car il parait que le virus reste plus longtemps dans le sperme?
    Merci de votre retour

    à 91170 Viry-Châtillon, France
  • Bonjour,

    A ma connaissance, lorsque l'homme contracte le Zika, il est conseillé d'attendre minimum 6 mois avant de concevoir...

    Cordialement,

  • Invité - pichon

    bonjour Laura,
    je n'ai malheureusement pas de réponse à vos questions.
    mais vous aurez peut etre une réponse aux miennes.

    Comment savez vous que vous avez eu Zika?
    avez vous fait un test ? si oui ? et combien cela coûte-t-il?
    avez vous été particulièrement pendant votre séjour? répulsifs, vetements lons , mousticaire la nuit ... ?

    nous prévoyons un voyage au costa rica en septembre et avons nous même un problème de bébé

    Bon courage pour la suite de vos projet bébé en espérant que vous détruisiez très vite le virus

    merci

  • Invité - Laura

    Bonjour "Pichon",

    Nous concernant nous sommes tous les 2 revenus avec les symptômes du zika. Fièvre, douleurs ophtalmiques , courbatures, et surtout éruptions cutanées sur tout le corps. Le médecin d'avant que nous revenions d'une zone contaminée nous a prescrit 3 examens sanguins. Dengue, chikungunya et zika. Les 3 sont pris en charge. Le laboratoire nous a fait l'examen par PCR vu que nous avions eu des symptômes. Les résultats sont revenus positifs pour nous 2.
    Nous étions partis avec notre fille d'1an 1/2 qu' elle n'a eu aucun symptôme et on a détecté aucune piqûre sur elle, ouf. Nous mettions tous de l'anti moustique et en général vêtement long le soir mais pas tout le temps. Et la nuit moustiquaire. Voila pour les infos que je peux vous apportez.

    Je pense qu'il serait sage de faire le point avec votre gyneco avant votre départ surtout que si vous l'attrapez vous devez décalé votre projet de 2 mois et 6 mois si c'est monsieur apparemment.

    Bonne continuation,

    à Essonne, France
  • Invité - lepage

    Bonjour
    Je viens de faire un test de grossesse dont le résultat est positif mais je me pose d énormes questions car ma belle mere vient de nous offrir un voyage en martinique pour feter noël au soleil... c un super cadeau!!! Que faire?

  • Invité - Laurence

    Bonjour,mon mari revient d'une zone à risque du virus zika,j'aimerais savoir combien de temps faut-il pour effectuer un test sérologique?et est ce qu'il y'a un risque pour ma grossesse de 6 semaines s'il est infecté en cas de relation sexuelle ,merci pour votre réponse

    à Île-de-France, France
  • Invité - elodie

    bonjour,
    je vis aux Antilles et j'ai eu les premières apparitions de boutons à 36+4 SA. Je suis aujourd'hui à 37SA et les résultats labo ne seront disponibles que dans 15 jours mais il n'y pas doutes : j'ai le zika. Y a til des informations concernant les infections au dernier trimestre? y a til deja eu des complications avérées pour les nouveaux nes et bébés après naissances issus de maman ayant été infectées au mm stade que moi ?

    merci pour votre reponse

  • Invité - Sophie

    Bonjour Docteur ,
    La question à sans doute été posée plusieurs mais j'ai besoin d'un avis . Je suis rentree de vacances le 22 août d'un pays où Zika était présent . Nous souhaitons un enfant . Je ne suis pas enceinte pour le moment . Est ce que cela peut causer un risque si je tombe enceinte ce mois ci ou les prochains ?
    Merci beaucoup !!!

  • Invité - Virginie

    Bonjour,
    J'habite en Guadeloupe et toute la famille a attrapé le zika en juin 2016. Nous avons un projet de grossesse, alors j'ai quelques questions: est-ce que le fait d'attendre 6 mois est suffisant pour éliminer toute trace du virus? est-ce que l'on peut attraper plusieurs fois le zika ou bien est-ce que comme le chikungunya?
    Merci beaucoup!!

    à Guadeloupe
  • Invité - Kim

    Bonjour,
    Je suis enceinte de quelques semaines et avons avec mon mari un projet d’expatriation en Colombie. Connaissez vous l'évolution du risque Zika dans ce pays. Est il inconscient de s'y rendre (repérage de 4 mois) à partir de Novembre.
    Merci pour vos réponses...

    à Savoie, France
  • Invité - Flora

    Bonjour,
    Nous avons projet bébé nous revenons de Colombie depuis le 18/09/2016. Nous avons été piqué par des moustiques mais aucun signe d'infection. Faut il faire une prise de sang avant d'arrêter la contraception pour etre sur de ne pas être infecté ? Sinon combien de temps faut il attendre ce n'est pas très clair et nous sommes impatients de mettre le projet en route. D'après notre Medecin traitant il n'y a aucun risque ...Merci de votre retour.

  • Invité - Dédée

    bonjour,
    Je suis à 6 semaines tout juste de grossesse et j'ai contracté le virus du zika. j'attends les resultats sanguins cette semaine mais j'ai eut tous les symptomes.
    j'ai fait une echo samedi dernier, et le foetus etait encore en stage "haricot" et meme pas encore de rythme cardiaque etant encore un peu jeune...
    le virus à ce stade reste combien de temps dans le corps? le bebe n'etant pas encore bien rattaché par un placenta etc.. y a til des chances qu'il ne soit pas touché ??? je suis tres inquiete, merci de votre reponse,

    à Martinique
  • Invité - Laly

    Bonjour Dr Benchimol,
    Mon mari et moi habitons à Saint-Martin et avons été infectés tous les deux par le virus Zika le 15 août 2016. J'étais alors enceinte de 5 semaines et nous avons pris la lourde décision de pratiquer une intervention. En attendant, nous utilisons des préservatifs. Cela fait 6 mois maintenant et nous ne parvenons absolument pas à avoir de réponse quant au délai dorénavant d'attente entre le prochain projet de grossesse. Le laboratoire ainsi que le gynécologu nous renvoient l'un vers l'autre. Y a t-il du nouveau à ce niveau là concernant le délai?
    Je vous suis reconnaissante de nous apporter quelques éclaircissements,
    Bien à vous

  • Invité - Caroline

    Bonjour le Délais en ce moment Ç Est 6 mois ... mais RIEn n'est encore sûre .. pas assez de recul ,
    J'habite à sbh

    Bon courage

  • Invité - Laura

    Bonjour,
    mon conjoint et moi avons été infecté en mai 2016, aussi nous avons reporté notre projet bébé. Après entretien et échanges avec un professeur de l'institut pasteur et des personnes de l'HCSP, ces derniers nous ont recommandés qu'indépendamment du délai des 6 mois, Mr fasse 2 analyses de sperme (recherche zika) à 1 semaine d'intervalle. Ces 2 analyses une fois revenues négatives pourrait nous permettre d entreprendre notre projet. Ce que nous avons fait. Bien que ces analyses ne soient pas encore pris en charge (70€ chacune). Voilà pour notre histoire. Et aujourd'hui bébé 2 est en route avec un suivi particulier de ma gynéco.
    Bon courage à vous

  • Invité - Laly

    Merci Laura pour votre réponse, je vais contacter notre labo pour savoir s'ils sont ici en mesure de faire ces analyses.

    Docteur Benchimol ne répond plus depuis 6 mois, savez-vous pourquoi?

  • Bonjour,
    Il ne répond plus car il est débordé et reçoit des dizaines de mails tous les jours... Une bonne partie des réponses se trouve dans les articles.
    Cordialement,
    Dr Benchimol

  • Invité - Laly

    Bonjour Dr,
    Je n'en doute absolument pas. Je m'excuse très sincèrement pour ma maladresse et ma question posée à la 3ème personne, je ne savais pas si votre forum était toujours actif et cette dernière question ne vous était pas adressée directement. J'ai lu tous vos articles avec attention et vous remercie sincèrement de toutes les informations précieuses que j'ai pu y trouver. Vous êtes le seul à les donner publiquement et de manière accessible. Ici à Saint-Martin, c'est le flou total. Ma seule question à l'heure qu'il est et à laquelle nous n'avons pu obtenir de réponse du corps médical: est-ce qu'après les "6 mois" de carence après infection de nous deux, il est possible de faire des analyses, si elles existent, pour vérifier si le virus est toujours présent (sang? sperme?)
    Merci très sincèrement,

  • Merci.
    La réponse apportée ci-dessus par Laura me parait tout à fait adaptée à votre situation.
    Cordialement,
    Dr Benchimol

  • Invité - Dedee

    Bonjour je me permets de mettre un commentaires, je suis à la Martinique et j'ai attrapé le Zika a 8 semaines de grossesse.
    J'ai croise les doigts pour que tout se passe bien . Aujourdhui je suis à 22 semaines et baby va bien !
    Les médecins m'ont tous dit d'arrêter de s'inquiéter et que les cas de malformations et Autres sont rares et que les médias en ont fait un véritable sujet.
    Ma cousine a aussi attrape le Zika au 2 eme trimestre en Guadeloupe et sa fille ést tres bien .
    Une autre amie qui n'a pas eut de symptôme a su aussi qu'elle l'avait eut pendant la grossesse et son bébé ést superbe !
    Je pense qu'il fait arrêter toutes ces psychoses qui peuvent pousser à prendre des décisions trop radical ou à l'inverse ne plus en prendre du tout .
    Une amie est également enceinte et son mari a eut le Zika . Ni elle ni le béné n'a été atteint par relations sexuelles.
    Voilà...
    Vous auriez presque plus de is que à chopper une rubéole ou Autres maladies grave pour le bb !!!
    Vivez votre vie !

  • Invité - Laly

    Dr Benchimol Merci.
    Dedee,
    Merci pour votre commentaire. Je ne saurais jamais si nous avons bien fait mon mari et moi de faire cette intervention. Nous avons pesé le pour et le contre comme nous avons pu sur le moment, étant donné notre contexte d'incertitudes de connaissances aux Iles du Nord. Nous ne regrettons pas dans la mesure où sur le moment nous nous sentions dans l'incapacité à "gérer" une grossesse incertaine dans un contexte pareil, d'autant plus que nous avons eu des avis médicaux très négatifs concernant le développement de l'enfant après la naissance. Nous avons été plusieurs à avoir agi de le même manière et avons mûrement réfléchi. Ce que nous cherchons maintenant c'est d'avancer et de pouvoir reconcevoir.

  • Invité - Dedee

    Bonjour
    Je comprends bien, je crois que personne ne se sent capable de "gérer" ces genres de risques apres naissance, ça fait 4 mois que je vis dans l'angoisse et j'y crois au fond de moi que mon petit va bien malgré tout ... mais sachez que la grossesse comporte pleins d'autres risques dont on parle moins Ét qui pourtant reste aussi conséquent .
    Les médecins n'ont pas la science exacte et encore moins sur le Zika qui ést tres récent .
    J'ai une amie, sa fille est née avec une malformation cardiaque on lui a dit que y aurait de grosses conséquences et qu'elle serait sûrement trisomique . Elle a prit la décision de le garder Ét pleurait tt le temps . Sa fille à ete opérée à 3 mois, pas trisomique, aujourdhui elle a un an et elle est pleine de vie !!!
    meme si la médecine et la science évolue rien n'est exacte, rien n'est écrit .
    Mes médecins ont effectivement dit pour le Zika d'attendre 6 mois d'incubation avant de reconcevoir ! Je pense que vous pouvez y aller tranquil aujourdhui Ét le concevoir en toute tranquillité .
    Les statistiques ne donnent que 10 cas sur 600 en Martinique. Écoutez vs faites vous confiance et tout ira bien . :)

  • Invité - Sarah

    Bonjour,

    Dans le cadre d'une PMA, mon médecin nous a demandé à mon mari et moi-même de faire des tests pour ZIKA (nous sommes partis en vacances en Malaisie et en Thaïlande en janvier dernier).
    Nous venons de recevoir les résultats: ceux de mon mari sont négatifs par contre les miens indiquent un seuil limite pour les anticorps IgG. Ci-après mes résultats:

    "Anticorps IgG 0,9
    Anticorps IgM < 0,8

    Conclusion Réaction non significative, à contrôler dans 15 jours si le contexte le justifie.
    Valeurs de référence IgG−IgM:
    Négatif : inf à 0,8
    Limite : 0,8 à 1,0
    Positif : sup à 1,0"

    Qu'est-ce que cela signifie?
    Ai-je été infecté par le virus Zika? La procédure de PMA doit-elle être arrêtée pour l'instant en tout cas?
    Nous devons faire un test Huhner prochainement, pouvons-nous toujours le faire?

    Je vous remercie par avance pour votre retour.

  • Invité - Domi

    Bonjour
    je suis enceinte de 4 mois et je dois me render en republique dominicaine au mois d'avril. est ce encore une zone a risqué? je en trouve pas d'informations sur le web mais j'ai pu lire que l epidemie etait terminee en Martinique, Guadeloupe, guyane...
    avons nous plus de retour sur les effets de zika et les probabilities de microcephalie au 2 et 3 ieme trimester?

  • Invité - Mnr

    Bonjour
    Je suis enceinte de 6 semaines et je dois partir fin avril à Marie galante en guadeloupe mais je me pose beaucoup de question sur la possibilité d'attraper zika qu'en est il de l'actualité et dois je annuler mon voyage ? Je ne veux pas prendre le moindre risque ?

  • Invité - dedee

    bonjour Mnr,
    je suis actuellement en martinique enceinte de 26 semaines.
    J'ai attrapé le zika à 8 semaines de grossesse ! aujourd'hui les medecins me disent qu'ils ne voient plus de cas de zika. on etait en fin d'epidemie depuis Octobre/Nov. ils vont d'ailleurs arretes bientot les echos tous les mois pour toutes les femmes enceintes..
    vous pouvez partir tranquilles et vous protégez de produit anti moustique pour vous rassurer.

  • Invité - Domi

    Merci pour votre reponse!
    Vous l'avez tout de même attrape? Il n'y a pas eu de pb?

  • Invité - deedeee

    oui je l'ai eut, et j'ai beaucoup stressée pendant ma grossesse mais les medecins restaient rassurants et le bébé se developpe tres bien. à mon stade, il n'y a plus grand chose à craindre pour la suite..
    il n'y a eut que 11 cas sur 600 et j'ai eut 2 amis qui l'ont eut aussi enceinte et les bébés sont nés en parfaite santé ! ;)
    je ne compte meme pas les mamans qui l'ont eut enceinte sans le savoir car dans beaucoup de cas c'est asymptomatique ! donc elles l'ont su qu'à la naissance qu'elles ont attrapé le zika!
    ce n'est pas systematique d'avoir un probleme, il faut se dire que tout se passe bien dans la majorité des cas ! :)
    bonne journée

  • Invité - Emilie

    Bonjour,
    Je suis enceinte de 6 semaines et je souhaite me rendre 10 jours en Guadeloupe et sur l'ile de la Dominique début juin, pensez vous qu'il y a un risque? je vous remercie par avance pour votre réponse

  • Invité - Laly

    Bonjour,

    Je reviens sur ce site, après 2 mois, date de mon dernier message. Nous avons eu une réponse du HCSP (Haut conseil de la santé publique) qui nous a donné la même réponse que Laura et Dr Benchimol concernant notre question (après avoir été contaminés tous les deux par le virus Zika et après 6 mois d'attente, quels tests existent-ils ?), c'est à dire de réaliser 2 prélèvements sur le sperme de mon mari, à 8 jours d'intervalle, et envoyés congelés à Paris pour analyses. Les résulats se sont révélos négatifs et nous ont permis de relancer le projet.
    Emilie, concernant l'épidémie en Guadeloupe, je ne sais pas si vous avez lu ce point épidiémologique du 30 janvier dernier https://www.guadeloupe.ars.sante.fr/sites/default/files/2017-02/PE_Zika_2017-01_long_VF.pdf
    Pour la Dominique, peut-être pouvez-vous regarder ce qu'il y a sur le site du gouvernement français à ce sujet?
    Sur celui du Canada voici les recommandations: https://voyage.gc.ca/destinations/dominique

Ajouter un commentaire