RENDEZ-VOUS EN LIGNE

Drapeau france miniature  01 46 59 28 19

@ CONTACT

Content/e de ce site ? Notez-moi ! - 3.4 out of 5 based on 58 votes

{extravote 1}

Paris

Hauteur utérine - 4.4 out of 5 based on 7 votes

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Généralités

La mesure de la hauteur utérine correspond à une évaluation simple de la taille de l’utérus. Cette mesure fait partie de l’examen clinique systématique effectué en cours de grossesse.

Comment se mesure la hauteur utérine ?

La hauteur utérine est mesurée par la sage femme ou par l’obstétricien. Cette mesure se fait à l’aide d’un mètre ruban, placé entre le bord supérieur de la symphyse pubienne (articulation osseuse située dans le bas du ventre, au dessus du mont de Vénus) et le fond utérin, repérés par palpation manuelle. Elle est exprimée en centimètres.

Sa valeur permet d’apprécier la croissance fœtale, mais aussi celle de l’utérus, du liquide amniotique et du placenta.

 

Les valeurs normales

La hauteur utérine obéit à la « règle des quatre », entre le 4ème et le 7ème mois de grossesse (entre 16 et 32 semaines d’aménorrhée). Elle est alors égale au nombre de mois de grossesse × 4, ou au nombre de semaines d’aménorrhée – 4 (règles de Fournié). Entre 16 et 32 semaines d’aménorrhée elle évolue d’un centimètre par semaine. Au-delà de 32 semaines d’aménorrhée, elle évolue de 0,5 cm par semaine jusqu’au terme.

hauteur uterine

Semaines d'aménorrhée
Mois de grossesse
Hauteur utérine
20
4
16
24
5
20
28
6
24
32
7
28
36
8
30
40
9
32 - 34

Valeurs normales de la hauteur utérine (en centimètres) en fonction du terme de la grossesse

 

Les valeurs anormales

Augmentation de la hauteur utérine

  • Erreur de terme (grossesse plus avancée en réalité) ;
  • Grossesse gémellaire ;
  • Hydramnios (liquide amniotique en quantité excessive) ;
  • Macrosomie fœtale (« gros bébé ») ;
  • Fibromes utérins.

 

Diminution de la hauteur utérine

  • Erreur de terme (grossesse plus jeune en réalité) ;
  • Oligoamnios (liquide amniotique en quantité diminuée) ou anamnios (absence de liquide amniotique) ;
  • Retard de croissance intra utérin (« petit bébé ») ;
  • Mort fœtale in utero.

 

A lire aussi

 
 

Dictionnaire

A  B  C  D  E  F

G  H  I  J  L  M

N  O  P  Q  R  S  T

U  V  W  X  Y  Z

Copyright ©

www.docteur-benchimol.com

Site crée le 13 mars 2006

www.doctinet.info

Site crée le 15 septembre 2014

Téléconseil médical

Doctinet.Info

0
Pages
0
Gynécologie
0
Obstétrique
0
Fertilité
0
Images

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.